Sauter la navigation

Vu dans Ambiances Culinaires 29 | 12 | 10

La recette que je vous propose va associer la rivière avec la truite fumée biologique d’eau douce d’Ariège et avec le caviar des Pyrénées, la mer avec la noix … lire la suite

st jacques rate et caviar

 

 

Vu dans Papilles et Pupilles 02 | 12 | 10

huitre et caviar chez Messieurs Coutanceau

huitre et caviar chez Messieurs Coutanceau

http://www.papillesetpupilles.fr/2010/12/richard-et-christopher-coutanceau-%E2%80%93-la-rochelle.html

Vu dans HELLOCOTON 02 | 12 | 10

http://www.hellocoton.fr/coffret-caviar-des-pyrenees-amp-vodka-by-wineside-1867471

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Vu dans TOULOUSE MAG et La Dépêche du Midi

Dans le Val d’Aran, entre Luchon et l’Andorre. C’est à Les, que vous trouverez la pisciculture Nacarii. La production a commencé en 1999, mais il a fallu attendre 2005 pour la distribution. Mets de luxe, le caviar ne se fabrique pas en un coup de cuillère à pot, même si l’élevage est désormais le seul processus autorisé pour le commercialiser.

Cernés par les montagnes, six bassins s’étendent tout en longueur parallèles à la Garonne, dont les sources se situent à une vingtaine de kilomètres. D’un côté, les alevins, achetés en France et en Italie, dont on ne différencie pas encore le sexe. De l’autre, les adultes, nourris avec une alimentation naturelle. En aval, l’eau rejoint le fleuve après avoir été refroidie. La pisciculture est en conversion bio, et la fabrication demeure artisanale. La production reste confidentielle : 700kg cette année, contre une vingtaine de tonnes dans l’Aquitaine.

caviar

Vendu dans le monde entier

Deux fois par an, à l’automne et au printemps, les femelles de 7 ans sont extraites de l’eau. Le Caviar des Pyrénées se vend en Espagne, au Japon, à Singapour, en Suisse, en Allemagne et en Amérique Centrale. Il se trouve aussi en France, depuis que Florence Grimm a créé la marque Caviar des Pyrénées. Propriétaire de la loge Assiette Norvégienne, au marché Victor-Hugo, elle développe ce produit d’exception en France depuis cinq ans.

Cette année, la moyenne était de 530 grammes par esturgeon. Ils sont triés grâce à un tamis, pesés, goûtés, rincés à l’eau minérale et salés durant quatre minutes. Le salage appartient aux secrets de fabrication dans le métier, tout comme la provenance des esturgeons. « On ajoute du sel spécial de Murcia, à hauteur de 3% environ », confie toutefois Angel Moreno, l’un des salariés. Le caviar est ensuite conditionné dans des boites de toutes tailles, dûment étiquetées et scellées d’un élastique. Les esturgeons  sont quant à eux reconvertis dans le commerce en filets de poisson ou en poisson fumé. Rien ne perd, tout se récupère ! Dans l’esturgeon, tout est bon…

Dans un secteur où la contrebande et les importations sauvages de Russie sont légion, la contre-étiquette, située sur le dessous de la boite, sert de référence. Elle affiche en effet les informations indispensables (date de production, référence Cites*, origine et composition) et sa couleur diffère selon celle du caviar. « Plus il est clair, avec des reflets dorés, meilleur il est », précise Angel. La taille a également une importance capitale. Si le grain mesure moins de 2,7 mm, il appartient à la gamme Origine, et au-delà, à l’Infinite.

A chacun son caviar

Une fois en boite, l’or noir se conserve durant un an. Pour préserver ses qualités, mieux vaut ne jamais rompre la chaîne du froid, et le conserver à des températures entre -3 et +3°C. Certains préfèrent le consommer frais. Doux et peu salé, il exhale alors des arômes de noisette et d’amande. Au fil du temps, le sel s’homogénéise avec les œufs. Les Russes, par exemple, le préfèrent à maturation extrême, iodé, puissant et long en bouche. Il se déguste traditionnellement sur un lit de glace avec une cuillère en bois, en nacre, en ivoire ou en plastique, mais jamais avec du métal, qui en altère le goût. On l’accompagne de champagne ou de vodka glacée.

« J’ambitionne de vendre 300 kg de Caviar des Pyrénées l’année prochaine en France, explique Florence Grimm. A Toulouse, il est revendu dans plusieurs commerces et de plus en plus de restaurateurs le cuisinent. » Franck Renimel, de En Marge, et Yannick Delpech, de l’Amphitryon, l’ont déjà adopté. Peu connu du grand public, cet aliment raffiné se construit pourtant progressivement une jolie réputation dans le milieu de l’alimentation et de la gastronomie et vient concurrencer son voisin d’Aquitaine. A Cornebarrieu, le restaurant Crep’Chignon a décidé récemment de l’intégrer à sa carte, spécialisée dans les crêpes et les galettes originales. « Je trouve ça génial qu’on fabrique du caviar estampillé des Pyrénées à une heure et demie de Toulouse, estime le gérant, Guillaume Villain. C’est une information que je me ferai un plaisir de partager avec mes clients ! » La pisciculture poursuit elle aussi son évolution, elle se dotera prochainement d’un biologiste pour superviser les naissances d’esturgeons et d’une cabane en bois pour la dégustation. Le luxe à portée de main…

manon.haussy@depechemag.com

Vu chez BRIKETENIA de Martin et David Ibarboure à Guethary

Les Ibarboure - Briketenia - Guethary

Tourteau nature au citron vert et caviar bio des Pyrénées.

En txangurro sur une compotée d’oignons doux des Cévennes et son jus émulsionné.

En prime, la photo du chef, merci la cloche  !!!!!

Caviar chez Briketenia

Caviar chez Briketenia

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Vu chez CREP’CHIGNON à Cornebarrieu

caviar au crep'chignon

caviar au crep'chignon

Grande soirée dégustation au Crep’Chignon, restaurant dans le 31 à Cornebarrieu

———————————————————————————————————————————————–

Vu dans  » Coffrets et paniers gourmands »

———————————————————————————————————————————————–

vu dans Toulouse Mag du 30/09/2010

bien vu au Marché Victor Hugo à Toulouse, à l’Assiette Norvégienne distributeur du Caviar

des Pyrénées sur Toulouse et sa région.

caviar à toulouse

Caviar à Toulouse

—————————————————————————————–

Caviar des Pyrénées sur Hotfrog

———————————————————————————————————————————————–

Opter pour le caviar bio des Pyrénées

Dimanche, 11 Avril 2010 12:51 Frédérique Chartrand Cuisine Manger bio LE COINBIO
extrait de l’article :  » » »’Bonne nouvelle pour tous les locavores et les écologistes gourmands. Manger du bon caviar sera désormais possible en toute bonne conscience. Caviar des Pyrénées, un produit commercialisé par l’entreprise Caviar Nacarii est en cours de certification bio. » » »’
commentaire laissé :  » » »Pourquoi ne pourrait on pas vender un produit bio avant sa certification? Oui aprés tout pourqui pas…
Ecrit par Philippe BARBIER , 11 avril 2010, 21:23 

Cet article est incroyable! Il faut vérifier ces sources croiser les informations et surtout demander les preuves de ce que l’on avance. Sinon c’est nuire à l’image des produits biologiques et à ceux qui se battent pour!
Ici c’est malheureusement le cas!
Pas de certifaction bio… mais peut être en cours, et absolument pas français dans sa production.
Le produit est élevé en Espagne, certes dans les Pyrénées, mais surtout sur les eaux réchauffées par les moteurs thermiques utilisant une energie fossile d’une centrale électrique, a Les en Val d’Aran!
La source de chaleur permet aux esturgeons de grandir et veillir plus vite que dans des conditions naturelles pour une meilleure rentabilité grâce à un cycle plus court que dans la nature.
Pour être bio, les esturgeons doivent vivre dans des conditions certifiées (eau, densité, oxygenation), alimentés lors de leur vie avec un aliment bio certifié. Soit environ 5 ans.
Le produit est disponible en France et libre à chacun d’y prendre plaisir, mais la certification bio c’est plus qu’une simple demande administrative, c’est une démarche quotidienne sur de nombreeuses années.
Ne vendons pas l’oeuf bio de l’esturgeon (des Pyrénées) avant de l’avoir élevé bio… smilies/angry.gif » » » »’
réponse :  » » »’quelle nationalité ?
Ecrit par laurent grimm , 12 avril 2010, 00:18 

Neo Electra qui exploite CAVIAR NACARII appartient à un fonds d’investissement américain dont le siège est à Boston, les alevins proviennent d’Italie et arrivent à 2 ou 3 centimètres à Les, à la source de la Garonne, qui par les hasards de la géographie se trouve en Espagne à 4 km de ce qui n’a jamais été une frontière pour les Aranais qui parlent un patois gascon et catalan, pour finir sa course en France. Les esturgeons sont alimentés avec des granulés Biomar (fr)… quelle nationalité à ainsi le caviar produit ??!!!

Cet élevage est en conversion bio depuis quelques années déjà, les esturgeons vivent dans une eau à 19° l’hiver, pas beaucoup plus l’été, peut-on dire que le poisson est poussé ? En Aquitaine, le baerii ne vas pas moins vite !
Quelle est la bonne température pour un élevage d’esturgeon, le sud de l’Europe du Sud ?

On peut lire un peu partout qu’il est en conversion…il est donc dans un processus qualitatif adapté et contrôlé par la règlementation européenne, n’en déplaise à Monsieur Barbier.

Bon, et si on dégustait en aveugle ? smilies/wink.gif » » »’

_______________________________________________________________________________________

vu dans neomansland du 05/04/2010

http://www.neomansland.info/2010/04/la-caviar-bio-des-pyrenees/

Le caviar bio des Pyrénées, le caviar de montagne.

L’espèce d’esturgeon vient à l’origine du lac Baïkal , mais c’est bien à 700m d’altitude, à 20 km de la source de la Garonne que l’élevage a été implanté. Il faut compter 7 ans d’élevage avant que la femelle puisse avoir ses oeufs, et c’est seulement au bout de 3 ans que l’on arrive a différentier les mâles des femelles.

vu dans la Dépêche du Midi 26/03/2010

Val d’Aran: le caviar crème de beauté

La région aranaise a décidé d’utiliser le caviar comme produit touristique. Durant le mois de mars, elle a innovée en mettant en place plusieurs initiatives pour charmer les visiteurs. De nombreux restaurants, de Les à Baqueira, ont mis les petits plats dans les grands pour faire découvrir ce mets rare mais aussi les différentes manières de cuisiner l’esturgeon. En mousse, fumé, mi-cuit, en tapas, grillé, et accommodé de mille façons, une chose est certaine, il fera le bonheur des gastronomes.

Il sera également possible de visiter le site de production du caviar en découvrant la pisciculture du Caviar des Pyrénées. L’autre originalité de cette campagne de promotion de la perle noire vient des thermes Baronia de Les.

Un set cosmétique

« Cette nouvelle ligne de soins cosmétiques est destinée à rajeunir la peau au moyen d’un apport en acides gras essentiels, acides aminés, sels minéraux, vitamines B, zinc et fer », ….esturgeon baerii

« Ce set cosmétique comprendra plusieurs produits et se vendra en édition limitée pour garantir des produits de qualités en phase avec la production de caviar frais. » Car la qualité et la fraicheur priment dans les objectifs de cette nouvelle campagne. Élevés à 700 mètres d’altitude, dans un environnement naturel composé de petites piscines au bord du fleuve Garonne, les esturgeons de la pisciculture de Caviar des Pyrénées doivent donner le meilleur d’eux-mêmes pour le plus grand plaisir des papilles mais aussi aujourd’hui, de ceux qui prennent soin de leur peau…

vu sur facebook en février

MES DETH CAVIAR

ESCÁPATE A LA VAL D’ARAN

Descorbis es diamants neres deth Pirinèu

Pendent eth mes de març gaudís ena Val d’Aran d’ua des jòies dera gastronomia aranesa, eth Caviar Nacarii – Caviar des Pyrénées. Escapa-te e vene a degustar pendent eth « Mes deth Caviar » plats elaboradi damb caviar, sahumat e carn d’esturion. Visita era Piscifactoria de Les entà conéisher era sua istòria, origen e procèssi a seguir enquiara obtencion d’aguest minjar preat. Immergís-te en es aigües termaus deth balneari de Les entà conéixer es tractaments faciaus e corporaus antiedat elaboradi a compdar deth caviar dera Val d’Aran.

Descobreix els diamants negres del Pirineu

Durant el mes de març gaudeix a la Val d’Aran d’una de les joies de la gastronomia aranesa, el Caviar Nacarii – Caviar des Pyrénées. Escapa’t i vine a degustar durant el « Mes deth Caviar » plats elaborats amb caviar, fumat i la carn d’esturió. Visita la Piscifactoria de Les per conèixer la seva història, origen i processos a seguir fins a l’obtenció d’aquesta menja preada.Submergeix-te en les aigües termals del balneari de Les per conèixer els tractaments facials i corporals antiedat elaborats a partir del caviar de la Val d’Aran.

Descubre los diamantes negros del Pirineo

Durante el mes de marzo disfruta en la Val d’Aran de una de las joyas de la gastronomía aranesa, el Caviar Nacarii. Escápate y ven a degustar durante el “Mes deth Caviar” platos elaborados con caviar, ahumado y carne de esturión. Visita la Piscifactoria de Les para conoce su historia, origen y procesos a seguir hasta la obtención de este preciado manjar. Sumérgete en las aguas termales del balneario de Les para conocer los tratamientos faciales y corporales anti-edad elaborados a partir del caviar de la Val d’Aran.

Découvrez les diamants noirs des Pyrénées

Pendant le mois de mars dans le Val d´Aran, profitez d´un des joyaux de la gastronomie aranèse, le Caviar Nacarii – Caviar des Pyrénées. Venez déguster pendant le « Mes deth Caviar » (le Mois du Caviar), des plats élabores avec le caviar, l´esturgeon frais et l´esturgeon fumé. Visitez la pisciculture de la ville de Les pour connaître l´histoire, l´origine et le processus à suivre jusqu’à obtention de ce précieux mets. Immergez-vous ensuite dans les eaux sulfureuses des thermes de la ville de Les où vous pourrez découvrir dans ce centre des soins anti-âge pour le visage et pour le corps élaborés à partir du caviar bio du Val d´Aran.

———————————————————————————————————-

Dans le blog de MAMMINIC du 26/12/2009

Le caviar des Pyrénées : Le diamant noir des Pyrénées – par Mamminic
On connaissait le caviar de la mer Caspienne, on connaissait le caviar d’ Aquitaine et maintenant il va falloir accepter ce sérieux concurrent : Le caviar

Dans SUD OUEST du 26/12/2009

Grains de folie : le caviar de GirondeCaviar des pyrénées

«  » » » » » » » » »Bonnes adresses : Sturgeon SCEA, à Saint-Fort sur Gironde , esturgeonnière du Teich , le Moulin de la Cassadotte à Biganos , Caviar et Prestige à Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Épicerie de la Baronne à Pyla-sur-Mer. Provinces de France à Cestas, Rotissimo au Bouscat, Smith Marée, Black Sea et Au Comestible à Bordeaux. Caviar des Pyrénées (Val d’Aran) à Toulouse. «  » » » » » » » » » » »

Le caviar des Pyrénées, enfin admis dans Sud Ouest !, est en vente à Toulouse à l’épicerie moderne et l’assiette norvégienne, et en étoilé chez Franck Renimel « En Marge ».

En vente partout ailleurs ou presque…

De la Nouvelle république des Pyrénées 21/12/2009

L’Isard, à Tarbes

II y a deux réveillons, donc logiquement, deux menus. Pour le second réveillon, Frédéric Chartier, qui a des attaches l'isard - tarbesaussi en Bretagne et en Dordogne, propose, chez lui, pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, un menu très terroirs différents, tout en clin d’œil. Pour débuter, des huîtres gratinées au beurre d’algues de Saint-Malo Pour suivre, un foie gras poêlé, pommes façon tatan et croustillant de granny smith , ensuite du homard breton, avec émulsion de crème iodée et Caviar des Pyrénées. Oui, oui, vous avez bien lu caviar pyrénéen « II s’agit de vrai caviar, produit en val d’Aran, produit a partir d’esturgeons élevés dans la Garonne. Il est absolument divin » On le croît sur parole Après le homard et le caviar, le duo de pigeonneau le suprême rôti, les cuisses au parmentier, jus de carcasses et lamelles de truffes noires du Périgord Pour finir, fourme d’Ambert marinée au porto et coque choco surprise. Pour boire avec du chardonnay Monluc pour les huîtres , pour le foie un uby, côte de Gascogne petit manseng , pour le homard et caviar un pacherenc sec Laffitte-Teston , pour le duo de pigeonneau madiran Labranche-Laffont , pour la fourme, un banyuls blanc liquoreux et pour le choc, un vin pétillant doux, un bugey Mmm…

Du blog de Sylvie Barrans  FRANCE BLEUE PAYS BASQUE 12/12/09

Un locavore c’est quoi ? Mais non c’est pas un ogre prêt à vous dévorer, tout le contraire. Un locavore est un homme ou une femme qui décide de ne manger que des aliments produits localement. Il y en a de plus en plus dans le monde. Ils décident de lutter contre le réchauffement climatique en refusant de manger des aliments qui ont généré trop de transport, (donc de  CO2), pour arriver sur leur table. (……..)

A la veille des fêtes, on se demande que ferait un locavore du Sud Ouest. La chance, c’est qu’il y a des endroits pires en matière de productions locales hautement gastronomiques! Truites fumées, Caviar des Pyrénées, poules farcies, pastis landais ou gâteau basque, Irouléguy : un réveillon de locavore, c’est bon pour la planète, c’est sûr !

(le locavore : anti caviar de Californie ou d’Urugay, anti marketing intox ?)

L’or noir des Pyrénées  HEBDO+  4/12/2009

Le petit marché francais du caviar doit désormais compter avec une nouvelle origine le caviar des Pyrénées.
On connaissait le caviar de la mer Caspienne el le caviar d Aquitaine, on connaît en revanche bien moins le
caviar des Pyrénées. Versant nord,  dans le Val d Aran, le groupe Neoelectra a racheté en 2005, la petite production de l’entreprise Caviar Nacarii, installée à « Les » depuis une dizaine d années.
La production de caviar sauvage étant controversée, l’entreprise spécialisée a l’origine dans la cogénération d’électricité trouve dans ce créneau un nouveau marche a conquérir.

L’entreprise prévoit une production de 2 tonnes par an des 2010. Un succes qui se confirme avec le développement
de son distributeur toulousain. Ces délicieux petits œufs sont actuellement vendus en boîtes de 30, 50,110 220, 440

agriculture écologique

agriculture écologique

grammes, au prix de 2000 a 2 200 euros le kilo.

Caviar des Pyrénées mise sur des arguments écologiques et éthiques, de tout les stades et facettes de la production. La pureté de l’eau à la source de la Garonne attire également les consommateurs.

A Pau, le restaurant du Parc Beaumont et l’entreprise familiale Biraben proposent cet or noir a leurs clients.

A découvrir !

———————————————————————————————————————————-

Le 4/12 avec les Neska Polita, à « Made in Biarritz » à Biarritz, pour sûr !

Le 5/12 à l’épicerie moderne à Toulouse, avec  Tsarskaya et creuses de Cancale !!!

Le 5/12 à la Poissonnerie des Cinq Cantons à Anglet

Le 11/12 chez Elisabeth Patignac Foies Gras à Montesquieu volvestre

Le 11/12 également, chez Biraben à Pau

Le 16/12 au bar à vins « La faute à Voltaire » à Tarbes, soirée «  vodka bio caviar des Pyrénées  »

Le 17/12 au restaurant l’Epicurien à Albi avec Rikard Hult et dîner en suivant !

Le Caviar en fête à Balma

TOULOUSE Balma – In Vino Fredo 3/12/09

Soirée dégustation en petit comité : Magic Champagne !!!

fred ledoux

fred ledoux - invinofredo

Une soirée dédiée aux

bulles champenoises, pour en apprécier toutes les subtilités.
Mais surtout pour se faire Plaisir !
D’autant plus que pour ces vins de rois, l’accompagnement pétillera aussi :

Caviar des Pyrénées, saumon, foie gras, fromage et douceurs.

Place limitées, 12 personnes maximum. 5 vins dégustés.
Réservation obligatoire avant le mardi 24 novembre.
Pour plus d’informations, contactez Frédéric Ledoux ici

LE MANAGER DE L’ALIMENTAIRE 30/10/09

Caviar des Pyrénées en conversion bio !

Caviar Nacarii, basée à Toulouse(31), s’est rebaptisée Caviar des Pyrénées
La PME, qui était présente sur le Gourmet food &Wines, s’est engagée dans une conversion bio.

  • Commentaires

Bien sur, Caviar des Pyrénées est indépendant

SUD OUEST  Mercredi 28 Octobre 2009


BIZANOS.

Du caviar pour les aînés

()
Le CCAS de Bizanos a organisé un voyage au Val d’Aran pour 200 aînés. Ils ont notamment visité un important élevage d’esturgeons. photo D.J.-H.

Tags : Environnement Nature bizanos Grand Pau

SUD OUEST | Mercredi 28 Octobre 2009

Commentaires affichés de 1 à 1 sur 1
Laurent Laurent le 30/10/2009 à 08h07
La pisciculture du Caviar des Pyrénées est certifiée iso 9000 et iso 14000.
Le caviar issue de cette production est en cours de conversion BIO…
La pisciculture est à 20 km de la source de la Garonne…
Même les tags de l’article ne mentionnent ni « caviar » ni « Val d’Aran », ni « Pyrénées » ni « sources de la Garonne »…
autant d’info que Sud Ouest élude…
Protectionnisme ?

SUD OUEST lundi 26 octobre 2009

CUISINE. Le nouveau numéro du « Sud Ouest Gourmand » fleure bon les saveurs d’automne

Pour les gourmands du Sud Ouest uniquement

Les secrets de la cuisine de Claude Darroze.

La dernière livraison de « Sud Ouest Gourmand » tombe à pic. En prenant le parti de nous faire entrer dans la cuisine d’automne, la rédaction du magazine des saveurs d’ici a fait le bon choix. Marie-Luce Ribot, la responsable éditoriale, et son équipe nous emmènent dans les sous-bois découvrir ou redécouvrir les plaisirs du cueilleur et du chasseur qui sommeillent en chacun d’entre nous.Jean-Philippe Rousseau a décidé de relancer un produit de luxe, le caviar d’escargot, depuis Mons-en-Saintonge, et que quelques chefs précurseurs mettent à l’honneur. Nicolas Magie, le chef étoilé de Cenon, raconte comment il a remis la betterave sous les projecteurs, en la cuisinant simplement, en la râpant ou en l’enfournant après l’avoir fait bouillir.Des Pyrénées au Landes, de Charente-Maritime au Lot-et-Garonne, chefs réputés ou amateurs éclairés nous font découvrir leurs mille et une façons d’accommoder les coquillages ou de cuire le boudin, de préparer la confiture de noix ou d’orange. En vous plongeant dans le « Sud Ouest Gourmand » d’automne (1) vous saurez tout de la recette de l’oeuf en gelée de Jurançon ou de la soupe de châtaignes, du Xamango à la tomate ou de la mique sarladaise. À noter une belle sélection de vins de gibier pour toutes les bourses. À lire absolument et sans modération, les recettes de cuisine des bois de Cocagne de Claude Darroze. Au pied de sa palombière, le chef langonnais nous dit tout sur sa façon de cuisiner gibier et champignons. Vive l’automne.(1) En kiosque, 114 pages, 2,90 €
SUD OUEST | lundi 26 Octobre 2009

Commentaires affichés de 1 à 1 sur 1

Laurent Laurent le 30/10/2009 à 08h12

Il est à noter que seul le caviar d’œufs d’esturgeons, a droit à l’appellation CAVIAR

l’esturgeon est un poisson, etc…

http://caviar-des-pyrenees.com

TOULOUSE  SPECTACLE DU 15/10/09

L’Epicerie Moderne 20 rue Ninau – Toulouse – 09 60 41 75 26. Epicerie fine, « Canard » de Barthouil, Truffes – Raviolis frais aux truffes, Porc noir de Bigorre, Charcuterie d’Hardouin, pâtes et huiles italiennes – Vins naturels, en biodynamie ou agriculture raisonnée Distributeur exclusif de Caviar des Pyrénées – Saumon fumé sauvage, gravelax – Ouvert du mercredi au samedi de 16h à 20h, les samedis et dimanche matin de lOh à 13h

LA DEPECHE DU MIDI COMMINGES 05/09

A découvrir au parc
Le Parc des expositions accueille, les photographies de Laurent Dard consacrées a
l’édition 2 008 des Rencontres, des artisans fabricants de guitares, un libraire, une
decoratricee et propose une dégustation de Caviar des Pyrénées

LE NOUVEL EPICIER 04/09

Le Caviar Nacarii, diamant noir des Pyrénées, fait son entrée avec un goût unique, pur, long et fin, à la saumure légère, est obtenu notamment grâce à l’alimentation naturelle et sans OGM des esturgeons et à l’extrême pureté de l’eau de la pisciculture

Boite de 50 g

Caviar des Pyrénées

LA REVUE DES COMPTOIRS 04/09

Le « diamant noir de la gastronomie » est élaboré à partir d’esturgeons autrefois sauvages et aujourd’hui en voie de raréfaction inquiétante.
La société Caviar Nacarii a opté pour l’élevage en captivité de l’esturgeon, pour contribuer à la protection de l’espèce et à la qualité constante du produit, de l’arrivée des alevins jusqu’au conditionnement.

Située au milieu des pyrénées, la vallée d’Aran est irriguée par des eaux pures dont bénéficie rétablissement piscicole.
Caviar des Pyrénées – Toulouse – Tél. : 09 60 41 75 26

LES MARCHES 18/02/09

A SAVOIR
Les Pyrénées, nouvelle origine pour le caviar
Le petit marché français du caviar doit désormais compter avec une nouvelle origine :
le caviar des Pyrénées. La production est implantée côté à Les, dans la vallée
d’Aran, à 20 kilomètres des sources de la Garonne. Il s’agit d’une production
d’élevage, à l’image de celle d’Aquitaine, lancée avec succès dans les années 90.
L’entreprise propriétaire et gestionnaire de la pisciculture de la vallée d’Aran est Caviar
Nacarii, société créée en 1999 et rachetée en 2005 par le groupe espagnol d’énergie
Neoélectra qui possède la centrale de cogénération électrique voisine. Le caviar est issu d’alevins d’esturgeons Acipenser Baerri, une espèce de baikal sibérien.
Ils arrivent à la pisciculture à l’âge de deux mois. La production d’oeufs n’a cependant
démarré qu’il y a trois ans, les femelles esturgeon n’atteignant l’âge optimal pour la
production qu’à leur sixième année. Le caviar des Pyrénées, au grain plus fin et au goût
moins iodé et marqué que le beluga, compte sur un prix plus abordable que ses cousins
sauvages iranien ou russe : 100 euros les 50 grammes dans les magasins spécialisés.
Soit de trois à cinq fois moins cher que le caviar de la mer Caspienne. A titre de
comparaison, on trouve en ce moment, à prix de détail, le beluga d’Azerbaïdjan à 7
990 euros le kilo ! La société toulousaine Caviar des Pyrénées, distributeur exclusif du produit en France depuis la fin 2008, mise notamment sur ce positionnement, mais
aussi sur l’argument écologique, alors que la production de caviar sauvage reste
controversée. Pour l’heure, seule une poignée de traiteurs, épiceries et restaurants
français privilégiés proposent le caviar des Pyrénées à leur carte.

Où trouver notre caviar

TOUL ECO du 04/02/09

Alors que l’extinction de l’esturgeon, l’a mise à mal, la production mondiale du caviar
reprend du poil de la bête… dans les Pyrénées.
Encore confidentielle, la production de caviar de la Garonne pourrait relancer toute une filière… C’est dans le val d’Aran, au milieu de la chaîne des Pyrénées, que l’or noir prend un nouvel essor, aux sources même de la Garonne ! Sous la marque Caviar des Pyrénées, ce caviar vient de signer avec un distributeur toulousain exclusif, en contrat national pour l’hexagone et qui compte bien s’attaquer au marché japonais dès le printemps 2009.
La pisciculture  abrite, ici, 3500 femelles esturgeons sibériennes, arrivées à maturité
en sept années au lieu des quatorze nécessaire à l’état sauvage.
Amenées à quelques 21°, les propriétés des eaux claires de fonte de neige de la Garonne,
associées à un régime à base d’algues, de plancton et de vers, potentialisent cette croissance « Leurs oeufs donnent un caviar frais, non pasteurisé, juste salé pour lui
conserver sa dimension naturelle », assure Sara Moralès, directrice commerciale. Vendu en avant-première, à deux pas du Capitole, aux Halles Victor Hugo à l’assiette norvégienne, le caviar des Pyrénées semble être apprécié des connaisseurs. Pour Yannick Delpech, jeune chef étoilé de l’Amphytrion à Colomiers : « …les grains n’explosent pas, on les sent bien. Ils ne claquent pas sous la langue. Ils sont de fort belle qualité ».
Au prix de 2000 euros le kilo, contre 6000 euros pour le caviar d’Asie Centrale, dans sa petite boîte orange, le Caviar des Pyrénées devrait bientôt passer de la confidentialité à nos buffets…

L’OPINION INDEPENDANTE DU 12/12/08

Quand L’Assiette Norvégienne se fait Épicerie
Sans délaisser sa loge du marché Victor Hugo, Florence Grimm vient d’ouvrir
L’Épicerie moderne, rue Ninau, une boutique qui reprend et surtout qui élargit la gamme des produits proposés.
Les amateurs de poissons fumés et gourmandises dérivées connaissent L’Assiette Norvégienne du marché Victor Hugo. Florence Grimm y propose depuis juin 2001 une
gamme impressionnante de saumons, harengs et autres poissons (anguilles, maquereaux, thons…) fumés artisanalement. On y savoure aussi des poissons marinés,
des blinis maison ou encore une gamme de taramas succulents à mille lieux du goût commun propagé par l’industrie.
Tout cela se retrouve évidemment entre les hauts murs en brique et sous la belle voûte qui abritent son nouveau magasin, ouvert depuis quelques jours.
Désormais, Florence, épaulée par son mari Laurent, dispose d’un lieu qui permet d’élargir la palette. Cependant, du bouillonnant marché Victor Hugo à la sage rue Ninau, la philosophie n’a pas changé : elle vise toujours des produits rares témoignant d’une recherche de l’authenticité et de l’excellence. Dans cette sélection, elle a fait confiance à ses fournisseurs habituels (dont la maison Barthouil pour le saumon et le canard, notamment avec un foie fumé aux deux poivres), mais a également enrôlé sous sa bannière la Maison de la Truffe (superbe déclinaison de mets fins) ou les andouillettes, terrines et cassoulets de la maison Hardouin ainsi que des épices d’Olivier Roellinger. D’un Italien installé à Rabastens, elle a récupéré diverses pâtes, huiles d’olive et sauces venues des Pouilles. Le riz carnaroli voisine avec des piétinades à base de légumes, des pestos originaux ou le thon traditionnel de chez Ortiz sous le regard des moutardes artisanales de Charroux, des conserves de poissons de La Paimpolaise ou des confitures aux fruits frais d’un producteur de Bessières. Les artisans toulousains ne sont pas oubliés puisque l’on repère les chocolats de Criollo tandis que le pain Poilâne arrive le jeudi.
À manger et à boire
Il y a donc à manger à L’Épicerie Moderne, mais aussi à boire avec une sélection de vins choisis par l’irremplaçable Jean-Michel Delhoume (ancien patron du Mauzac, à Paris puis à Toulouse) qui connaît la question. Une petite centaine de références balaient le vignoble français (les Viré-Clessé et Mâcon-Villages du Domaine Sainte Barbe, les Coteaux du Vendômois de Patrice Colin, les Côtes-du-Rhône de Jean David, le champagne de Christophe Lefèvre – «un futur Selosse», dixit Laurent Grimm…) avec un engagement marqué pour les vignerons bio et la volonté de dénicher des références jusque-là peu disponibles à Toulouse.
Enfin, fêtes obligent, impossible de faire l’impasse sur les caviars proposés à L’Épicerie Moderne qui, outre des valeurs sûres (la maison Kaspia), a obtenu l’exclusivité du Caviar des Pyrénées, caviar du Val d’Aran plus long en bouche que celui d’Aquitaine, que Florence Grimm distribue en France.
«Nous avons testé tout ce que nous avons choisi de mettre en vente», dit-elle dans un sourire qui reflète autant le plaisir des rencontres que l’ampleur de la tache. À cette singularité notamment, on devine que l’enseigne sera bien mieux qu’une épicerie fine de plus dans la ville ou qu’un endroit à la mode, vite adopté et vite abandonné.

PYRENEES MAGAZINE .COM  DU 17/12/08

Le caviar pyrénéen arrive en France
On connaissait le caviar de la mer Caspienne, on connaissait le caviar d’Aquitaine. On connaît en revanche bien moins le caviar des Pyrénées. C’est de l’autre côté des Pyrénées françaises, dans le Val d’Aran, que le groupe Neoelectra a installé à Lès ses bassins de pisciculture. Face à la disparition des esturgeons sauvages, l’entreprise, spécialisée dans la cogénération d’électricité, s’est lancée dans la production de caviar, il y a neuf ans.
C’est dans l’eau de la Garonne que les esturgeons, de l’espèce nacarii, originaire du lac
Baïkal, atteignent leur maturation au terme de sept à huit ans.
Les premières boîtes sortent de la pisciculture sous la marque Caviar Nacarii en 2003. Depuis, le caviar pyrénéen connaît un succès croissant : en cinq ans, la production passe de 70 à 700 kilos. À ce rythme, la marque espère atteindre les 2 tonnes annuelles en 2010. Un succès qui se confirme aujourd’hui, avec un développement à l’étranger. Caviar Nacarii vient en effet de signer un contrat avec un distributeur toulousain pour le commercialiser sous la marque « Caviar des Pyrénées« , pour une commercialisation en France.
L’entreprise espère réaliser 20 % de ses ventes chez son voisin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :