Sauter la navigation

Vous aimiez le caviar sauvage ?

et vive les braconniers de la Caspienne !

Vendredi 14 décembre 2001 sur France 3, mais en 2010 : rien a changé…
Les ¾ du caviar sauvage consommé dans le monde sont d’origine illégale. Alors que la production officielle globale est d’environ 250 tonnes par an, le volume du braconnage est estimé à au moins 10 fois plus.

Achetés aux braconniers de la Caspienne pour environ 40 euros le kilo, les précieux œufs noirs se revendent jusqu’à 12500 euros  le kilo en France. Aujourd’hui l’intensité du trafic de caviar menace l’existence même de l’esturgeon, le poisson dont il est issu.

La République du Daghestan, est un haut-lieu du braconnage de l’esturgeon et de production de caviar illégal à l’intérieur de la Fédération de Russie. La pêche à l’esturgeon y est totalement interdite mais, toute l’année, des centaines de braconniers s’aventurent quotidiennement en mer sur leurs barques avec un seul but : ramener quelques poissons dont ils revendront la chair et le caviar pour pouvoir nourrir leur famille.

Au Daghestan le braconnage représente une ressource vitale pour une partie de la population victime de l’effondrement du système économique soviétique. Il se pratique avec la complicité d’une partie des autorités locales, sous-payées et compatissantes. Seuls les gardes-frontières fédéraux semblent échapper à la corruption ambiante. Ils emploient la force pour faire appliquer l’interdiction de pêche à l’esturgeon et affrontent régulièrement l’hostilité de la population.

Le caviar sauvage disponible en France à 1 an au moins !!! , car mis en boite ou verrine depuis février 2009.

1 an, ça commence à faire long, pour une date limite de consommation…

Quotas d’exportations relatifs aux spécimens des espèces d’Acipenseriformes inscrites à l’Annexe II
du 1er mars 2009 au 28 février 2010 – CITES

Acipenser schrenckii – Huso dauricus – Acipenser gueldenstaedtii – Acipenser nudiventris – Acipenser persicus – Acipenser ruthenus – Acipenser stellatus – Huso huso (beluga)

MER CASPIENNE : 0 (zéro) (Azerbaijan/Kazakhstan/Iran/Turkménistan)

NORD-OUEST DE LA MER NOIRE ET COURS INFERIEUR DU DANUBE : 0 (zéro) (Bulgarie)

FLEUVE AMOUR/HEILONGJIANG : 0 (zéro) (Chine/Fédération de Russie)

MER D’AZOV : 0 (zéro) (Fédération de Russie/Ukraine/Serbia/Turkménistan)

Pas de caviar sauvage importé donc  sur cette fin d’année. Le seul caviar sauvage destiné à la vente est de l’année passée, donc très mûr !

lien vers le fichier pdf du cites : http://www.cites.org/fra/resources/quotas/sturgeon_intro.shtml

Quotas d’exportation pour les esturgeons

La Conférence des Parties à la CITES a adopté des règles spécifiques concernant les quotas d’exportation pour les esturgeons et les polyodons de l’ordre des Acipenseriformes, pour ce qui est du commerce des produits provenant des stocks partagés de ces espèces. Chaque année, tous les pays qui ont un stock partagé d’une de ces espèces doivent, à la satisfaction du Secrétariat, fournir des informations sur l’état du stock et s’accorder sur une stratégie régionale appropriée pour la conservation de ces espèces et sur un régime de suivi sur lequel seront fondés les quotas d’exportation.

Si ce n’est pas fait, le Secrétariat ne pourra pas publier de quotas et il sera recommandé aux Parties à la CITES de ne pas accepter d’importations de spécimens d’esturgeons, tels que le caviar, provenant de ces stocks.Ces obligations ne s’appliquent pas aux spécimens provenant de l’aquaculture ou des stocks qui n’existent que dans un pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :